Tout savoir sur les allergies de l'hiver

Tout savoir sur les allergies de l'hiver
Source : santemagazine.fr
10/01/2017 17:45

Ce n’est pas le pollen des demi-saisons qui nous fait éternuer l’hiver, mais la pollution à l’intérieur de nos habitations. Heureusement, il existe des solutions.

Les branches des arbres sont sèches, l’herbe est gelée, vous n’avez pas de rhume et pourtant vous continuez à éternuer comme en pleine période de pollen. Si l’hypothèse du rhume est vraiment écartée, vous souffrez peut-être d’allergies d’hiver. A cause du froid, nous passons beaucoup plus de temps à l’intérieur et nous aérons peu notre logement. Sans air frais, nous finissons par respirer des microparticules qui irritent nos voix respiratoires et qui déclenchent l’allergie.

Dans l’air de nos habitations, nous pouvons trouver de la poussière, des fibres de tissus et des bactéries qui rendent vulnérables les personnes sensibles aux allergies. Inutile de se sentir soulagés de ne pas voir de feuilles dans les arbres ni de fleurs dans les jardins : les allergènes intérieurs comme les acariens, la moisissure et les éventuels poils des animaux circulent dans l’air de notre maison pendant l’hiver.

Un nettoyage régulier

Tous ces composants irritants se cachent dans la literie, les tapis et les meubles, ainsi que dans les environnements humides comme la salle de bain ou la cave. Le site américain Medical Daily met également en garde contre les polluants du bois de chauffage car la fumée peut irriter les personnes allergiques et peut causer des rhinites ou de l’asthme. En effet, les anticorps s’activent en présence de ces allergènes et les symptômes classiques (démangeaisons des yeux, écoulement nasal et éternuements) viennent gâcher votre hiver. ...


Recherche
En bref Voir plus


Les articles les plus lus
Buzz
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles

*: champ obligatoire

Météo

partiellement ensoleillé

17 °C

27/02/2017