Migrants : Vers un retour des campements de rue ?

Migrants : Vers un retour des campements de rue ?
10/01/2017 00:30

Des soutiens aux réfugiés ont organisé une opération coup de poing en dressant un campement dans le 18e arrondissement de Paris, sur la Halle Pajol.

Une tente, dix, vingt, cinquante… En dix minutes, la Halle Pajol, dans le 18e arrondissement de la Paris, est redevenue, dans la soirée du lundi 9 janvier, le lieu d’un campement sauvage de migrants. Il est 20 heures. Sofin y croit à peine. Il regarde ces maisons de toile s’inventer en quelques gestes. « Depuis une semaine que je suis à Paris, je dors dehors. Évidemment, je suis très content, je serai mieux que dans le petit jardin voisin », soupire le jeune Eytrhréen. Il sourit à un de ses amis, petite trentaine, qui ne lâche pas la couverture rouge qui lui couvre les épaules. Il a froid, est malade, a envie de dormir.

Des soutiens aux migrants, issus des divers collectifs et des associations parisiens ont décidé de passer à l’action et d’organiser cette opération coup de poing. « Depuis l’ouverture du camp humanitaire d’Anne Hidalgo [la maire de la ville], en novembre, des réfugiés restent chaque jour sur le carreau. Comme Médecins sans frontières (MSF) l’a rappelé ce week-end, ils subissent les violences des policiers qui ont pour consigne qu’aucun campement de rue ne se recrée dans Paris. Vient le moment où tout cela n’est plus tolérable et où il faut agir », observe un habitant de l’arrondissement, en montant un abri.

Des tickets d’entrée

Samedi, MSF avait lancé un cri d’alarme. « Les policiers harcèlent les migrants en leur confisquant leurs couvertures. Ils utilisent parfois des gaz lacrymogènes pour les disperser, allant jusqu’à leur interdire de s’asseoir dans la file du centre de la Chapelle où ils attendent une place d’hébergement. Ces pratiques inacceptables mettent en danger la vie des migrants : les équipes de Médecins sans frontières ont dû prendre en charge huit personnes proches de l’hypothermie », observaient les humanitaires dans un communiqué.

...


Recherche
En bref Voir plus


Les articles les plus lus
Buzz
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles

*: champ obligatoire

Météo

peu nuageux

18 °C

28/02/2017