France : Un premier Conseil des ministres cadré et une communication verrouillée

France : Un premier Conseil des ministres cadré et une communication verrouillée
Source : France24 International
18/05/2017 14:00

À l'occasion du premier Conseil des ministres du gouvernement Macron, le chef de l'État a présenté sa feuille de route et fixé le cap des réformes. Le tout dans une communication très maîtrisée, voire verrouillée.

Au travail ! Emmanuel Macron, qui a présidé jeudi 18 mai, à 11 h, son premier Conseil des ministres, a mis la nouvelle équipe gouvernementale en ordre de marche avec trois mots d’ordre : action, réforme et inspiration.

Devant son Premier ministre, ses 18 ministres et quatre secrétaires d’État rassemblés autour de la table, Emmanuel Macron, soucieux de réinstaurer une solennité présidentielle, a rappelé le rôle de chacun : le chef de l'État doit fixer la stratégie, donner le cap et tenir l'équilibre des institutions et le Premier ministre doit arbitrer.

"Ne changez pas !"

Face à l’hétérogénéité du gouvernement, le président a fait savoir que les ministres n'étaient désormais plus cantonnés à des étiquettes et que leurs origines politiques ne devaient pas jouer dans l'exercice de leurs fonctions. "Ne changez pas !", leur a-t-il intimé, rappelant qu’ils avaient précisément été choisis pour ce qu’ils sont.

Évoquant la constitution du gouvernement annoncée mercredi, le nouveau président a déclaré qu'une politique industrielle ne pouvait être moderne si elle ne prenait pas en compte les enjeux d’écologie, une allusion à la nomination de Nicolas Hulot. Emmanuel Macron a enfin évoqué les premières réformes, notamment celle du droit du travail, qui doit être lancée "très vite". Il a également annoncé la convocation d'un Conseil de défense, jeudi après-midi.

Lors des questions avec la presse, le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a déclaré que tous les membres du gouvernement, y compris les deux ministres Les Républicains Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, devaient "soutenir les candidats de la majorité présidentielle" lors des élections législatives. "Cela n'a pas été abordé en Conseil des ministres mais, bien évidemment, chacune et chacun d'entre nous doit soutenir les candidats de la majorité présidentielle", a fait savoir le porte-parole. ...

 


Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n°……

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale