Braquage de Kim Kardashian : Vaste coup de filet, 17 interpellations [Vidéo]

Braquage de Kim Kardashian : Vaste coup de filet, 17 interpellations [Vidéo]
Source : LesInfos.ma
09/01/2017 16:25

Dix-sept personnes ont été interpellées lundi matin, quatre mois après le retentissant braquage de la star américaine Kim Kardashian, en région parisienne et dans le sud de la France.

Vaste coup de filet dans l'enquête sur le braquage de la starlette américaine Kim Kardashian. Avec un butin estimé à neuf millions d’euros, ce braquage spectaculaire constitue le plus important vol de bijoux commis sur un particulier en France depuis plus de 20 ans. Dans la nuit du 2 au 3 octobre, la vedette ultramédiatisée de 36 ans s’était fait braquer par cinq hommes armés dans une discrète résidence hôtelière de luxe du centre de Paris, où elle était venue assister à la Fashion Week. Après l’avoir ligotée, bâillonnée et enfermée dans la salle de bain, ils étaient repartis avec une bague d’une valeur de quatre millions d’euros et un coffret de bijoux pour un montant de cinq millions.

Les interpellations se sont déroulées à Paris, dans le Val-de-Marne, en Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis et dans les Alpes-Maritimes, a-t-on appris de source judiciaire.  Le plus jeune interpellé est né en janvier 1994 et le plus âgé, interpellé à Grasse (Alpes-Maritimes), a 72 ans, a précisé cette source. Ces personnes «sont quasiment toutes connues pour grand banditisme», a ajouté une source policière, précisant que parmi elles figuraient trois femmes. 

Les enquêteurs ont remonté la trace du commando grâce à l’exploitation des traces ADN retrouvées sur les lieux du braquage, a détaillé une source policière. «Une des traces a "matché" avec un individu connu des services de police pour des faits de braquage et des affaires de droit commun, et considéré comme un voyou de grande envergure», a raconté cette source à l’AFP. Les enquêteurs de la Brigade de répression du banditisme (BRB) de Paris ont alors mis en place des surveillances et filatures qui ont permis de reconstituer le réseau (braqueurs, intermédiaires, receleurs), avec des ramifications menant en Belgique, a-t-on précisé. 

Plusieurs des interpellés sont considérés comme des malfaiteurs chevronnés. De l’argent et des documents ont notamment été retrouvés lors de différentes perquisitions. Leurs gardes à vue pourront durer jusqu’à 96 heures, l’enquête étant ouverte pour «vol avec arme en bande organisée», en plus d'«association de malfaiteurs» et «séquestration».

(Avec Agences)


Recherche
En bref Voir plus


Les articles les plus lus
Buzz
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n°……

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale