Face à la menace terroriste, le Tchad ferme sa frontière terrestre avec la Libye

Face à la menace terroriste, le Tchad ferme sa frontière terrestre avec la Libye
Source : Lemonde.fr Afrique
05/01/2017 18:30

La région désertique du Tibesti est le lieu de contrebandes organisées par les populations qui vivent des deux côtés de la frontière.

Le Tchad a annoncé, jeudi 5 janvier, la fermeture de sa frontière terrestre avec la Libye en faisant état d’« une potentielle grave menace d’infiltration terroriste », dans un message radiotélévisé du premier ministre Albert Pahimi Padacké.

« Face aux périls qui menacent l’intégrité du territoire national, le gouvernement a décidé d’une part de procéder à la fermeture de notre frontière terrestre avec la Libye, et d’autre part de déclarer les régions frontalières de la Libye zones d’opérations militaires », a déclaré le premier ministre.

La région désertique du Tibesti, située à l’extrême nord du Tchad et très peu peuplée, est le lieu de contrebandes organisées par les populations qui vivent des deux côtés de la frontière, notamment les Toubou.

« Troubler la quiétude »

« Par ces deux décisions, le gouvernement entend parer à toutes éventualités susceptibles de troubler la quiétude de nos populations dans ces régions et de menacer la paix à l’intérieur de nos frontières », a ajouté Albert Pahimi Padacké. ...


Recherche
En bref Voir plus


Les articles les plus lus
Buzz
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles

*: champ obligatoire

Météo

ensoleillé

8 °C

25/03/2017