Vitamine D: Des alternatives efficaces "en toute sécurité"

Vitamine D: Des alternatives efficaces
Source : Sciencesetavenir.fr
04/01/2017 21:16

La suspension de l'Uvestérol D, après le décès d'un nourrisson en France, est une "décision logique" mais l'apport de vitamine D chez les jeunes enfants reste "fondamental" et des alternatives efficaces et sûres existent, explique à l'AFP le Dr Alain Wollner, pédiatre à Nogent-sur-Marne.

Q: Pourquoi la vitamine D est-elle prescrite systématiquement aux nourrissons?
 
R: "La vitamine D, indispensable pour fixer le calcium sur les os, est un peu apportée par l'alimentation, mais elle est surtout synthétisée au niveau de la peau, sous l'effet des rayons du soleil. Or l'ensoleillement en France est insuffisant pour avoir les apports de vitamine D nécessaires. Il est donc fondamental que les bébés puissent bénéficier d'une supplémentation en vitamine D, sinon ils risquent d'être carencés et de souffrir de rachitisme.
 
Chaque pays définit sa politique de santé pour cette supplémentation: certains pays anglo-saxons ont choisi d'enrichir les laits maternisés; en France, on a opté pour une prescription individuelle.
 
Une administration quotidienne est recommandée jusqu'à un an, voire 18 mois. Plus tard, on peut espacer les prises, avec des doses plus fortes, qui couvrent une plus grande période".
 
Q: Rappelez-vous aux parents de vos jeunes patients les précautions à prendre avec l'Uvestérol D, détaillées depuis 2014 dans la notice?
 
R: "On essaye: ce médicament, qu'on administre avec une pipette doseuse, doit être donné avant la tétée ou le biberon, l'enfant doit être assis et pas allongé...
 
En fait, c'est souvent en maternité que ça se passe, parce que ce sont des traitements initiés dès la naissance, et que c'est au personnel en maternité d'expliquer aux jeunes mamans comment faire en sorte que leur bébé puisse prendre cette pipette. Ce n'est pas toujours facile.
 
Pour les bébés souffrant de reflux gastro-oesophagien, de problèmes digestifs ou de troubles de la déglutition, il est recommandé de diluer le produit dans un peu d'eau ou de lait. On ne peut pas pour autant étendre cette recommandation à tous les bébés, parce que dans ce cas on n'est pas sûr que la totalité de la dose soit absorbée, qu'il n'y ait pas une partie qui reste sur les parois du biberon ou de la tétine". ...


Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n°……

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale