Le cas de Geneviève Lhermitte, la mère belge qui a égorgé ses cinq enfants marocains, sera réexaminé

Le cas de Geneviève Lhermitte, la mère belge qui a égorgé ses cinq enfants marocains, sera réexaminé
Source : Huffpost Maghreb
06/01/2016 19:00

La Grande chambre de la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) statuera le 27 janvier prochain sur le cas de Geneviève Lhermitte, la mère belge qui a égorgé ses cinq enfants marocains.

Une affaire qui remonte au 28 février 2007, lorsque la police contactée par Geneviève Lhermitte découvre à son domicile de Nivelles (région wallonne) les corps des cinq enfants égorgés (quatre filles et un garçon âgés de 3 à 14 ans) dont le père, Bouchaib Moqadem, était en voyage au Maroc.

Le 17 juin 2008, Mme Lhermitte a été accusée par la cour d'appel de Bruxelles d'avoir prémédité le meurtre de ses cinq enfants. Selon l’expertise psychiatrique, un sévère état anxio-dépressif aurait favorisé le passage à l'acte et altéré profondément son discernement sans toutefois l’abolir.

Elle a été condamnée le 19 décembre 2008 à la réclusion à perpétuité ainsi qu'à la destitution de tous titres, grades et fonctions. 


Recherche
En bref Voir plus


Les articles les plus lus
Buzz
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles

*: champ obligatoire

Météo

ensoleillé

8 °C

25/03/2017