Le cas de Geneviève Lhermitte, la mère belge qui a égorgé ses cinq enfants marocains, sera réexaminé

Le cas de Geneviève Lhermitte, la mère belge qui a égorgé ses cinq enfants marocains, sera réexaminé
Source : Huffpost Maghreb
06/01/2016 19:00

La Grande chambre de la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) statuera le 27 janvier prochain sur le cas de Geneviève Lhermitte, la mère belge qui a égorgé ses cinq enfants marocains.

Une affaire qui remonte au 28 février 2007, lorsque la police contactée par Geneviève Lhermitte découvre à son domicile de Nivelles (région wallonne) les corps des cinq enfants égorgés (quatre filles et un garçon âgés de 3 à 14 ans) dont le père, Bouchaib Moqadem, était en voyage au Maroc.

Le 17 juin 2008, Mme Lhermitte a été accusée par la cour d'appel de Bruxelles d'avoir prémédité le meurtre de ses cinq enfants. Selon l’expertise psychiatrique, un sévère état anxio-dépressif aurait favorisé le passage à l'acte et altéré profondément son discernement sans toutefois l’abolir.

Elle a été condamnée le 19 décembre 2008 à la réclusion à perpétuité ainsi qu'à la destitution de tous titres, grades et fonctions. 


Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n°……

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale